Où est l’essentiel ?

Discussion en salle des profs …

Moi : Je voudrais te parler de M .

– Prof principal : Moi aussi ! çà tombe bien !

– Moi : Je l’accueille dans un groupe de relaxation , elle est très demandeuse , elle voudrait même faire plus de séances mais je suis inquiète … Tu sais , certains élèves tendus ou en situation familiale compliquée n’arrivent pas à allonger leurs jambes … Elle c’est différent , elle est pleine de tics bouge sans cesse ses mains le long des jambes … Il y a quelque chose qui ne va pas , plus profond …

– Prof principal : Tu as vu juste , il y a une démarche pour placement en famille d’accueil , il y a urgence …

 Cette petite puce , je l’accueille en cours , elle a d’énormes difficultés mais elle fait tout ce qu’elle peut …

Je ne me sens pas  prof de maths à ses côtés, c’est si dérisoire  …

Je me sens juste une adulte , sur qui elle peut compter …

 tant qu’elle est chez nous …

pour reprendre confiance en la Vie …

et pour trouver sa force intérieure …

Publicités

6 réponses à “Où est l’essentiel ?

  1. oh chère jan’e, comme je me retrouve dans ces mots!!!!
    j’aimerais tant aussi te faire partager,ces moments la a mon job, où on aimerait tant faire plus, car on sait,on sent, dur parfois nos jobs, dur point de vue émotionnel, et voilà pourquoi aussi parfois on craque, mais faut rester la, être fortes, car ils ont tant besoin de nous bisous de tout coeur, vraiment!!!!!!

  2. Bonjour Janique, cette petite va sûrement chercher le réconfort et la sécurité au travers cela près de toi. Tout ce que tu peux lui apporter ne serait-ce que ta présence durant la relaxation est très précieux. Quelle que soit la difficulté pour elle de faire les exercices… bisous

  3. Placée hier en urgence en foyer , nous ne pouvons avoir de contact avec elle dans l’immédiat … On espère qu’elle reviendra le plus vite possible … peut-être en famille d’accueil ? çà me fait mal au coeur …

  4. Fr@ne & @l ~~ Mouette & @lbatros

    Coucou … c’est tout bisous

  5. Jane, quand je pense que tu n’as pas l’autorisation de l’approcher au sein de ce foyer. Je me pose la question ? Enseignante en math, et en relaxation où elle trouve une belle complicité entre toi et ses camarades. Comment se fait-il que ce foyer ne t’autorise pas compte tenu de ta présence confirmée auprès d’elle à pouvoir la rassurer? Enfin, doit elle se dire, un visage, mon prof de math avec qui je partage une douce et belle complicité. Je rage contre le manque de pédagogie et l’absence de psychologie face à cette enfant dans la douleur et la souffrance et ton inderdiction.. toi Jane un repère et une confiance dévoilée. Je, nous souffrons pour elle, pour toi aussi proche et sensible à ton échange. Je t’embrasse.

  6. parfois évoquer l’essentiel, absente peut être la parole. ‘ Un mendiant vous offre sa cébille, avec un regard puissant déterminant le besoin… La carte bancaire d’actualité ne vous permets pas de participer à ses besoins. En lui souriant et expliquant avec une gêne votre indisponibilité liquiditaire du moment… Un dialogue, un regard où la pitié est absente, l’un et l’autre, vous vous enrichissez. Un bistrot du coin génèrera une rencontre et une briève connaissance, surtout d’avoir donner du temps ESSENTIEL ! Quel bonheur. La vie, le partarge et l’entraide. Merci Jane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s